Guillaume FRIOCOURT

GALERIES

TRAMES

ENTRELACS

BOTANIQUE

VENT DE LA MER

EAUX FORTES

MIROIRS

Concert projection

A mi-chemin entre le concert et l'exposition, le spectacle proposé confronte un duo de musiciens, Philippa Neuteboom (piano) et Grégoire Catelin (violoncelle) avec le travail pictural de Guillaume Friocourt.

Les toiles et gravures de l'artiste sont projetés pendant la performance des interprètes selon une narration précise qui accompagne et interroge la musique. Un dialogue s'installe entre les deux disciplines artistiques.

Découvrez Miroirs (PDF)

EXPOSITIONS

AZIMUT

Marche photographique avec Denis Bourges dans le cadre du projet AZIMUT de Tendance Floue

Débutée le 1er mars 2017 et clôturée le 19 octobre 2017, AZIMUT est une marche photographique de 8 mois à travers le territoire français, menée en relais par trente photographes. L’itinéraire de chacun est libre. Chemins creux ou routes goudronnées, lignes droites ou sinueuses, les marcheurs-photographes n’ont qu’un horaire à respecter : être à l’heure au rendez-vous fixé à celui ou celle qui lui succède.

A travers ces parcours, Tendance Floue souhaite faire l’expérience paradoxale de la liberté et de la contrainte qu’offre la marche. Le ralentissement du temps, la soumission à la météo et l’épuisement du corps changent le rapport aux lieux traversés, aux paysages découverts, aux rencontres possibles produites par ce lent déplacement.

Le vertige de la liberté, la griserie de cette disponibilité rare à soi-même et aux autres, l’inhabituelle acuité du regard sur ce qui environne, tout autant.

Ce nouveau projet de Tendance Floue se veut résolument ouvert. Trente photographes, dont dix-huit invités du collectif, en dialogue avec des écrivains, dessinateurs, peintres, scientifiques… conviés par eux pour quelques heures ou quelques jours, ont décidé de vivre cette expérience.

Leurs parcours s’immiscent dans les interstices du territoire hexagonal. AZIMUT est le résultat de cette mise en état de création commune, de ce désir d’exercice de la photographie, de cette confrontation à l’inconnu et à la liberté documentaire.

Croquer la route

L’un n’a pas copié sur l’autre dans cet exercice de style buissonnier. Guillaume Friocourt est peintre, Denis Bourges photographe, et c’est en équipage qu’ils se sont embarqués dans l’aventure, de Décize à Trézelle aux portes de la Bourgogne.

Au hasard du chemin, les deux marcheurs se sont fixé un sujet d’étude : interroger la beauté, celle qui déclenche une émotion esthétique et fait plancher les élèves de terminale sur leurs devoirs de philosophie. Comment la représenter?

Un jour sur l’autre, chacun a choisi une scène et interprété à sa manière. Heureux dialogue entre la gouache et le Polaroïd. Oeuvres uniques et immédiates au contact du paysage qui défile, « voyages lents, bruits lointains qu’on écoute ».

Le grain de la photographie instantanée a rencontré l’esquisse de celui qui mémorise la lumière pour la reproduire en atelier.

Leur cheminement les a menés dans une direction pleine de surprises et de rencontres. Châtelains, moines trappistes et éleveuses de chevaux de corrida ont dessiné le paysage d’une trajectoire empruntée sur des semelles de vent.

Un idéal qui a rejoint sans le savoir une quête spirituelle.

A PROPOS

Guillaume Friocourt est à la recherche d’images, d’impressions qu’il puise dans la nature, chez lui en Bretagne ou à l’autre bout du monde lors de ses voyages. C’est ensuite dans son atelier rennais qu’il retravaille ces images croquées sur place, les transforme avec ses matériaux, sa sensibilité et ses souvenirs. Le plus souvent à l’acrylique, au pastel et à l’huile, il façonne ses propres paysages.

Faire confiance au hasard, provoquer l’accident tout en cherchant à le maitriser. C’est de cette façon qu’il orchestre tâches et dégoulinures, s’effaçant parfois jusqu’à « laisser faire », intervenant aussi au pinceau, couteau, ou tout simplement avec ses doigts.

Entre abstraction et figuration, entre mystère et naturalisme, la peinture de Guillaume Friocourt ne cherche pas à fixer une représentation du réel. Elle invite le spectateur à s’immerger dans un vibrant univers de couleurs, le laissant libre de son interprétation.

Guillaume FRIOCOURT

ME CONTACTER
©Copyright 2020 - www.guillaumefriocourt.fr
Textes, oeuvres et vidéos protégés et soumis à droits d'auteur.